• Saroyan (suite)

    Edit du soir (espoir).

    J'ai passé une partie de l'après-midi à essayer un nouveau Saroyan.

    Avec mes échevaux de Noro (superbe fil), voilà ce que ça donne :

    Saroyan Noro.JPG

    La laine, la couleur, la texture son très belles, mais on ne distingue pas les motifs. Le modèle ne met pas la laine en valeur. Et inversement.

    Donc, je re-défais et j'essaie avec de la laine à chaussette...

    La suite au prochain numéro (si je n'ai perdu toute patience pour faire mon Saroyan d'ici là).

  • Mon Saroyan

    Gepetto et mon ombre.JPG

     

    Largement influencée par la blogosphère (, et par exemple) j'ai eu envie aussi d'avoir mon SAROYAN autour du cou.

    J'ai retrouvé deux pelotes Loden achetées en solde l'an dernier au Comptoir (clic là). Laine vierge, et alpaga pour chauffer mon petit cou : que du bonheur.

    Mademoiselle Flo a eu la très bonne, l'EXcellente idée de traduire le tuto. Donc, "Arnold l'ordi" allumé devant moi, je me lance. Les explications me semblent ardues mais dès que je commence tout est très clair. Et ça monte vite en plus ! "Merveilleux", me dis-je : "je vais l'avoir pour partir en vacances" (Ah oui, parce que nous on a encore de l'essence).

    Je vous le montre :

    Saroyan 1.JPG

    Sympa non?

    Sauf que... je n'ai que deux pelotes de la même couleur et que je m'aperçois qu'elles ne suffiront jamais.

    Qu'à cela ne tienne, je combine avec un autre coloris très proche du premier.

    Mais... Comment dire? "Beurk" est assez approprié je crois et résume assez bien ce que je pense de mon Saroyan (que j'attendais tant).

    saroyan 2.JPG

    Intervention de Mr Pivoine : "Défais-le. Tu ne le porteras jamais". Brutal, mais efficace.

    Ouaip, il n'a pas tort. Alors regardez bien les photos parce que je poste cet article et je m'en vais le détricoter pour en recommencer un autre AU-SSI-TOT.

    Ne jamais rester sur un échec...

  • EUREKA, merci Marion

     

    Euréka, Victoire, Youpi et Hourra !!

    J'ai eu une longue conversation ce matin avec Marion (de MCI, herself !) pour lui expliquer mes soucis de parution.

    En effet, certains d'entre vous reçoivent les titres mais pas le contenu des articles que j'écris. Doommage !

    A deux nous avons donc cherché la ou les causes du dysfonctionnement. Il semblerait que nous ayons trouvé. Je vous fais grâce des détails où il est question de Word, de HTML... Du moment que maintenant ça fonctionne...

    Je vous remercie, Pimprenelle, Sandra, Anne du Chat et son Aiguille (clic dessus pour la connaitre), ... toutes celles qui m'ont alertée. Si vous ne m'aviez rien dit, j'aurai pu continuer longtemps à blogger toute seule dans le vide.

    Pour la suite, ne soyez pas surpris : je vais reparler de certaines choses que vous aurez peut-être déjà lues mais ça ne sera que passager.

    Marion, ces quelques roses pour vous remercier.

     

    Roses 2.JPG