PIVOINE - Page 2

  • HELLO KITTY

    Le temps ne s'arrête jamais contrairement à nous qui faisons parfois des pauses.

    Pendant que je délaissais PIVOINE, 365 jours se sont levés! Juste le temps pour moi de faire d'autres choses chronophages (décidément, j'adore ce mot!).

    Je (re) commence par un grand salut à Sandra. L'an passé elle a crocheté à ma demande un Hello Kitty pour Margaux.

    Hello Kitty 3.jpg

    Je le trouve bluffant : c'est tellement difficile de réussir à reproduire la mimique d'un personnage.

    Hello Kitty a été adopté par Margaux et l'a aidée à aller à l'école pendant les jours difficiles de la rentrée.

    Merci Sandra.

     

     

     

  • TOMORROW...

    Pour ma part demain, je laisse tomber mes aiguilles. Je donne ma préférence aux sensations fortes, aux bruits des moteurs vrombissants du Mans.

    24H dans l'émotion de la plus longue course du monde, la plus belle aussi...

    Bon Week-End!

  • MON LONGCHAMP

    Retour de brocante.

    Une chose est absolument insoutenable : rentrer bredouille! Ce matin il pleuvait au moment de l'installation des brocanteurs... mauvais augure.

    Et pourtant, pourtant. L'ado mâle des Pivoine est collectionneur de briquets (Ben oui!). Or une brocante c'est quand même topissime pour espérer trouver un briquet "chic et pas cher". Motivée par le jeune homme, nous sommes partis, sous le ciel bas et lourd...

    Plus petit vide-grenier que l'an passé : "pas terrible" me dis-je "on sera vite rentré". 

    Et là, je le vois : le sac de mes rêves! Un LONGCHAMP! Le genre que mon budget "argent-de-poche-personnel" ne me permet pas d'espèrer. L'air de rien, je passe mon chemin. Et sur le retour je jette un oeil, négligemment (ne jamais montrer son vif intérêt pour pouvoir mieux négocier ensuite). C'est un vrai, cuir souple d'excellente qualité, logotisé, finitions impeccables... Bon état général : il a déjà vécu mais il n'est pas abimé. La marchande du dimanche m'annonce : 

    "10 euros".

    J'avoue, j'avoue : je n'ai pas marchandé! J'ai dit tout de suite "je le prends" et dans mon dos une dame me rétorque que je fais une bonne affaire, qu'elle l'avait vu aussi, qu'elle le voulait... Et qu'elle a une pelle dans la main, et qu'à grands coups de pelle elle pourrait peut-être m'intimider et je lui donnerai MON sac... Son mari a vaguement tenté un "on peut vous le racheter?"

    TARATATA! !

    Mon Longchamp 1.jpg

    IL EST A MOI !!!